Les 7-S de McKinsey

La méthode en quelques mots

Les 7-S de McKinsey sont 7 facteurs de performance internes déterminants pour organiser une entreprise d’une manière globale et efficace.

La matrice a été mise au point par 2 consultants du cabinet de conseil McKinsey, Tom Peters et Robert Waterman, dans les années 80.

Même si chacun de ces 7 facteurs ne représente pas la même importance stratégique, ils sont tous interdépendants et se renforcent mutuellement. Prêtez plus attention à l’un qu’à l’autre, en négliger certains, peut en affecter d’autres. Par ailleurs, un facteur plus ou moins négligeable peut bien devenir très stratégique ultérieurement.

Matrice 7S sous forme de schéma

Voici une des représentations les plus courantes de la matrice 7S de McKINSEY. Mais ce format n’aide pas à animer visuellement l’analyse.

Les 7 facteurs sont répartis en 2 catégories

  • Facteurs « Hard »
    L’entreprise peut facilement identifier ces facteurs et agir directement dessus.

    • Strategy (Stratégie)
    • Structure (Structure)
    • Systems (Systèmes)
  • Facteurs « Soft
    Facteurs moins tangibles que les premiers mais tout aussi importants, ils sont plus difficiles à saisir.

    • Style (Style)
    • Staff (Equipe)
    • Skills (Compétences)
    • Shared Value (Valeur partagée)

Enfin, pour bien comprendre le schéma, le nœud d’interconnexion du modèle de McKINSEY est « Les Valeurs partagées ».

Matrice PESTEL au format Mind Mapping

Voici la matrice au format Mind Mapping. Vous pouvez noter toutes les idées derrière chaque branche et si besoin sous-catégoriser chaque catégorie.

Le modèle facteur par facteur

  • Shared Values ou Valeurs partagées : le nœud d’interconnexion du modèle de McKinsey est « Les Valeurs partagées » = ce que l’organisation représente et en quoi elle croit, les principales convictions et attitudes, la vision de l’entreprise.
  • Stratégie : décider de l’affectation et la planification des ressources pour atteindre les buts fixés. Vous pouvez vous appuyer sur d’autres matrices d’analyse : SWOT, PESTEL, PORTER.
  • Structure : choisir la manière dont les unités de l’organisation sont reliées entre elles : divisions centralisées et fonctionnelles (top-down), décentralisée, matricielle, en réseau … Le but est de faire correspondre la structure à la stratégie choisie. On parle ici d’alignement structurel sur la stratégie.
    Systèmes : les procédures, les processus et les routines qui caractérisent comment la tâche devrait être effectuée : systèmes financiers, recrutement, promotion, systèmes d’évaluation de la performance, systèmes d’information. Ici aussi, il s’agit d’alignement.
  • Staff ou Equipe : nombres et types de personnel dans l’organisation y compris les collaborateurs « outsourcés ».
  • Style : on parle de style de management, de comment les dirigeants et managers se comportent pour réaliser les buts de l’organisation.
  • Skills ou Compétences : aptitudes distinctives du personnel ou de l’organisation dans son ensemble.

Exemple

Source : https://www.manager-go.com/organisation-entreprise/dossiers-methodes/cadre-7s-de-mckinsey

Pour faire face à la volatilité de vos marchés et à une concurrence exacerbée, vous avez décidé de rendre votre organisation plus flexible et mettre l’innovation au coeur de l’entreprise. Cette décision stratégique (domaine  » Strategy du modèle) implique des changements à tous les niveaux :

  • Structure : aplanir la structure pour faciliter l’autonomie et la prise initiative
  • Systems : réduire les procédures, rendre les processus plus souples, moins formalisés
  • Style : adopter un style de management plus ouvert, moins directif encourageant la prise de risque.
  • Staff : détecter les talents en interne, mettre en oeuvre une politique de recrutement performante pour attirer les meilleurs profils.
  • Skills : renforcer les compétences de chacun, développer le goût de l’innovation.
  • Shared Value : intégrer l’innovation dans l’ADN de l’organisation

Points forts du modèle 7-S.

C’est un outil intéressant de diagnostic pour comprendre les institutions qui rencontrent des problèmes d’efficacité, grâce notamment à l’association des éléments rationnels et matériels avec des éléments plus d’ordre émotif et immatériel.

C’est un excellent outil pour piloter une restructuration ou un re-engineering. Chacun des 7-S peut représenter un chantier sur lequel les dirigeants doivent agir en parallèle avec les autres chantiers.

Aucun vote.
Patientez s'il vous plait...
1 commentaire
  1. […] demonstrates why the structure and rigor of project management practices enhance change efforts. Les 7-S de McKinsey. L’analyse de ces 7 facteurs doit permettre d’analyser la manière dont une entreprise […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Prouvez que vous n’êtes pas un robot. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter

Send this to a friend