Blended Learning et Visuel : se former de manière efficace

Blended learning et Visuel se former de maniere efficaceAujourd’hui le constat est évident, l’environnement des entreprises fait face au débordement, l’infobésité et le stress.  Mais nous n’allons pas dans cet article rentrer dans le détail de ces problématiques mais plutôt nous pencher sur une problématique globale survolant les précédentes : se former pour optimiser sa gestion du temps.

Notre organisation du temps est souvent complexe, nos plannings sont chronométrés et nous faisons face tous les jours à des éléments externes qui nous défocalisent de nos tâches ou activités en cours et qui finissent par nous distraire. Ces éléments ne sont pas maîtrisables (à part vous enfermer dans une salle sans aucune communication externe) mais il est possible d’optimiser notre gestion et organisation du temps au travers d’outils et méthodes.

Ainsi on soulève une impasse que nous appelons la dichotomie du cercle vicieux et du cercle vertueux.

  • Cercle Vertueux :   J’ai du temps, je le gère bien, je veux optimiser ma gestion du temps, je me forme à des outils ou des méthodes qui me permettent de le faire.
  • Cercle Vicieux :  Je n’ai pas de temps, je m’organise mal, je n’arrive pas à me dégager du temps pour me former à des outils ou des méthodes me permettant de le faire.

Alors, comment faire en sorte de passer du cercle vicieux au cercle vertueux sans délaisser votre travail et vos objectifs ?

 

tableauLe dilemme de la formation

La première solution qui nous vient en tête si on est dans une situation critique de gestion du temps serait de se former à des méthodes pour mieux s’organiser.

D’autre part nous savons que pour booster notre développement et rendement personnel,  la formation est nécessaire afin d’optimiser ou améliorer nos pratiques.

Voici encore un dilemme car la formation présentielle demande un dégagement de temps. En effet, elle requiert un déplacement et une immobilisation de votre temps. De plus les coûts de ces formations sont souvent élevés.

C’est dans ce cadre là qu’aujourd’hui la formation à distance fait partie intégrante du système d’apprentissage dans les entreprises. Beaucoup de ces formations s’axent sur des apprentissages techniques, bureautiques ou linguistiques se basant souvent sur la répétition et l’avancement par niveau comme acte d’apprentissage.

Ce modèle répond aux trois problématiques principales pour les personnes ayant besoin de formation ainsi que pour les responsables de formation :

  • Le temps :  je me forme à mon rythme et je suis maître de mon temps
  • Les déplacements :  je reste au bureau, je peux me former n’ importe où.
  • Les coûts :  les formations coûtent souvent moins chère et je n’ai pas de déplacement à faire.

De cette manière, le e-learning répond à la fois aux problématiques de l’entreprise comme à celles des personnes.

Pourtant souvent les résultats de ce type de formation ne sont pas suffisants et la raison est simple : la connaissance ne devient que compétence lorsqu’elle est expérimentée et appropriée à la personne.
Cela est clair, certaines connaissances peuvent s’apprendre par l’intermédiaire du e-learning, certaines autres doivent forcément passer par une phase de pratique avant d’être assimilé.

Le e-learning est soumis à la même problématique que l’école, s’il n’y a pas une pratique pour expérimenter un apprentissage nous ne pouvons pas développer une compétence. Vous comprenez donc pourquoi cette dernière décennie nous avons vu s’accroître considérablement les formations en alternance et les séries de stage obligatoires en école.

Si nous dépassons en partie, grâce au e-learning, la problématique du manque de temps nous ne répondons pas pour autant à la problématique de l’efficacité de l’apprentissage et sa mise en pratique.

 

eclairL’alternative : Le Blended Learning

Voici donc l’alternative utile et efficace, pour gagner non seulement en temps mais aussi en apprentissage à long terme.

Comme les stages ou les contrats d’apprentissage dans l’éducation, le Blended Learning  est aussi un « hybride » de l’apprentissage. Il propose le mélange de la formation à distance avec la possibilité d’assister à des formations présentielles.

Si aujourd’hui nous faisons appel à ce type de formation, c’est encore une fois pour optimiser son temps. A travers le Blended Learning  j’ai une liberté de choix. Je m’auto-forme en ligne sur un ensemble de compétences théoriques ou techniques (par exemple la maîtrise d’un logiciel) ou je décide d’en approfondir d’autres en formation présentielle. Je suis maître de ma formation, si je me sens à l’aise et en confiance avec une compétence, je n’ai pas besoin de me former, j’optimise donc mon temps. De plus, la formation on-line a la possibilité d’être flexible, je commence, je peux m’arrêter, reprendre et recommencer, je peux donc gérer une urgence ou un imprévu.

Pourquoi ce type de formation en mode Blended Learning  se démocratise ? Sûrement parce qu’elles contrebalancent les défaillances  du e-learning seul. Comme nous l’avons vu auparavant, le défi est de passer d’une connaissance à une compétence et ce n’est possible que par la pratique et l’expérimentation.

La clé de la réussite est donc l’accompagnement.  La possibilité d’accéder à une formation présentielle nous permettra de mettre en pratique nos connaissances pour pouvoir les rectifier en cas d’erreurs, les optimiser et ainsi mener progressivement notre connaissance vers une compétence acquise et applicable au quotidien. L’accompagnement comblera aussi notre besoin d’échange, d’écoute et d’évaluation qui nous ferons progresser graduellement.

Voici donc une « alternative » complète pour faire face à la problématique du temps et de l’apprentissage. La voie vers une meilleure gestion et organisation du temps est maintenant ouverte.

 

organigrammeL’avantage : Blended Learning + Visuel

Cependant, grâce au visuel, nous pouvons aller au-delà en terme d’apprentissage et même d’ergonomie.

Mais pourquoi voulons-nous lier Visuel et Blended Learning ?

Nous travaillons depuis 10 ans avec des outils et méthodes visuels afin d’améliorer l’efficacité individuelle et collaborative.

mind mapping dans le e-learningDe ce fait, nous avons établi certains constats entre le visuel et apprentissage.
Le visuel permet d’avoir une meilleure visibilité sur une connaissance, et permet de voyager entre le détail et le global. De cette manière le visuel permet d’établir une sorte de « GPS » nous servant de guide, rendant ainsi la navigation plus ergonomique (par exemple à travers des maps comme ci contre).
Le visuel met en scène des informations de manière synthétique, il extrait l’essentiel d’une information pour en faire une image impactante, ce qui du coup pousse à la synthétisation « intelligente ». Cette synthétisation simplifie beaucoup la compréhension de l’information et nous aide à mieux nous approprier l’information. Je vous invite à consulter nos  ActuMapping pour voir par vous même des informations mises en scène sous forme de map.

La liaison entre Blended Learning et Visuel est naturel et apporte d’énormes avantages à l’apprentissage. De plus, une corrélation forte et nette existe entre le visuel et le Blended Learning au niveau de :

  • L’interface visuelle, elle doit permettre une navigation spatiale simple et ergonomique ce qui est le cas tant dans le visuel comme dans le e-learning.
  • L’accessibilité, simple et rapide. Nul besoin de formation pour utiliser un site de e-learning, ni pour comprendre une map.
  • L’adaptation, grâce au e-learning on adapte le rythme auquel on veut avancer. Avec le visuel l’information est mieux adaptée à la façon dont notre cerveau traite l’information.

Pour conclure,  nous pouvons dire que le Blended Learning est une alternative viable au problème du temps pour se former. De plus il répond aussi à la difficulté de l’apprentissage. Une couche visuelle peut aussi venir rajouter à la formation en ligne un gain de temps dans l’appropriation des idées et des connaissances.

N’ayant répondu qu’au « comment ? », un détail (important) reste néanmoins non résolu. Le cercle vicieux peut être altéré grâce au gain de temps que présente le BlendedLearning, cependant il faut maintenant décider à « quoi ? » se former.

Mais si le visuel est si utile pour apprendre, ne le serait-il pas pour manager son quotidien ?

 

La première map que vous voyez dans l’article est la base de réflexion de cet article et celle qui a permis de le rédiger. Je vous invite à voir la map en format interactive (vous retrouverez les notes qui sont le corps du texte) en cliquant ici. Si vous voulez apprendre à écrire avec des maps vous pouvez voir notre article  « Écrire avec le Mind Mapping en 4 étapes » .
Et vous pouvez aussi visiter notre plateforme e-learning : e-Signos

Auteur : Franco MASUCCI

Note: 5.0. sur 1 vote. Voir les votes.
Patientez s'il vous plait...

Vous pourriez aussi aimer Autres posts de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Prouvez que vous n’êtes pas un robot. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Envoyer à un ami