Mind Mapping Analyse SWOT

La méthode en quelques mots

L’analyse SWOT est une matrice visuelle d’aide à l’analyse et la prise de décision selon le niveau d’opportunités et de risques perçu.

– en interne = forces /  faiblesses
– en externe = opportunité /menace

On admet communément que le créateur du modèle est Albert Humphrey alors qu’il travaillait un projet de recherche de l’Université de Stanford au début des années 1960.

Matrice SWOT au format « Perceptual Mapping »

Avant de l’adapter au format Mind Mapping pour plus de facilité en terme de gestion et d’animation de l’information, la matrice SWOT est au format Perceptual Mapping ou Carte Perceptuelle.

Une matrice permet de détecter rapidement la valeur d’une information. Cette détection se fait rapidement grâce à sa position spatiale dans la matrice par rapport aux autres informations. Dans une matrice par axes, la position spatiale est plus précise qu’avec une matrice au format Mind Mapping.

Ci-dessous, une des représentations les plus répandues sur internet

  • 2 axes : origine (Interne / Externe) et forces (Positif / Négatif)
  • 4 zones nommées pour faciliter la lecture et l’analyse
    • SWOT = Strengths (forces),
    • Weaknesses (faiblesses)
    • Opportunities (opportunités),
    • Threats (menaces).

La traduction française la plus fréquente est FFOM (Forces, Faiblesses, Opportunités, Menaces),

Matrice SWOT au format Mind Mapping
L’utilisation du Mind Mapping permet une présentation originale des résultats notamment avec des logiciels disposant d’un mode de présentation performant
Mais il est aussi très efficace pour animer les réunions et prendre des notes. Et c’est sans aucun doute la valeur première du Mind Mapping.

Les 4 quadrants deviennent les 4 branches. Si vous l’utilisez avec une personne qui ne la connait pas, restez pédagogique et rajoutez les informations dans les bulles. Elles guident les utilisateurs pour comprendre la matrice ou pour l’enrichir de manière adéquate : est-ce que j’analyse l’environnement (externe) ou est-ce je regarde le fonctionnement de l’entreprise (interne) ?

Pour l’enrichir, faites pousser des sous-branches derrière chaque branche principale.

La méthode dans le détail

  • L’analyse externe : L’analyse externe vise à détecter les opportunités et les menaces de l’environnement. Elle porte sur l’environnement général (environnement démographique, économique, institutionnel, naturel, technologique, culturel) et l’univers concurrentiel (avec par exemple les 5 forces de Porter).
  • L’analyse interne : Pour identifier ses points forts et faibles, l’entreprise doit réaliser une analyse interne. Il convient notamment d’examiner :
    • ressources / moyens
    • activités / services /produits
    • performances / résultats
    • compétences / savoirs / idées
    • image / marque
  • Forces
    Les forces correspondent aux facteurs qui permettent à l’entreprise de mieux réussir que ses concurrents.
    Par exemple :

    • la valeur d’une marque peut représenter une force importante pour une entreprise
    • ses savoirs, compétences, expertises jusqu’aux brevets
    • son patrimoine
  • Faiblesses
    Les faiblesses désignent les domaines où l’entreprise est susceptible d’afficher des difficultés par rapport à la concurrence.
    Par exemple :

    • image négative pour X raisons
    • difficulté à garder ses compétences et ses collaborateurs
    • situation financière fragilisée
  • Opportunités
    Les opportunités correspondent à des tendances favorables qui ouvrent de nouvelles perspectives de développement dont l’entreprise pourrait tirer profit.
    Par exemple :

    • l’ouverture et le taux de croissance élevé du marché chinois constituent des opportunités de développement intéressantes pour les entreprises européennes.
    • une nouvelle norme ou loi source de nouveau business
    • une nouvelle technologie dont le prix devient accessible
  • Menaces
    Les menaces désignent des problèmes désignent des problèmes posés par une transformation de l’environnement qui, en l’absence d’une réponse stratégique appropriée, peuvent détériorer la position de l’entreprise.
    Par exemple :

    • le développement des compagnies aériennes de type « low cost » constitue une menace importante pour les compagnies traditionnelles. Celles-ci ont en général réagit en lançant leur propre offre « low-cost » sur le marché.
    • nouvelle technologique plus performante
Rating: 4.2/5. sur 5 votes. Voir les votes.
Patientez s'il vous plait...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Prouvez que vous n’êtes pas un robot. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter

Send this to a friend