La mémoire en trois temps

On subdivise la mémoire en mémoire sensorielle, mémoire à court terme et mémoire à long terme. Les souvenirs d’enfance relèvent de la mémoire à long terme, les événements vécus il y a quelques minutes relèvent de la mémoire à court terme. Mais cette classification n’a qu’une valeur théorique, la perception du temps étant par essence subjective.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Nos trois mémoires

La mémoire sensorielle

Les informations sont recueillies et maintenues durant une très courte durée – de quelques fractions de seconde à quelques secondes – dans les aires de mémorisation correspondant à chacun des sens (vue, odorat, goût, toucher, ouïe ).

La mémoire courte ou de travail

Cette mémoire assure l’utilisation immédiate – de quelques secondes à deux minutes des informations perçues par la mémoire sensorielle.
La mémoire courte a une faible capacité d’enregistrement : 5 à 9 informations.

La mémoire à long terme

Notre mémoire long terme a une capacité de stockage quasi illimité. On distingue 3 sous-mémoires:
mémoire épisodique : stockage des épisodes de vie dont l’enchaînement constitue notre autobiographie.
mémoire sémantique : réservoir de connaissances sur le monde (mots, idées,concepts).
mémoire procédurale : mémoire des automatismes et mémoire des espaces.

 L’oubli

L’oubli est nécessaire pour ne pas saturer.
Une mémoire normale efface 90 à 95% des informations perçues dans une journée.

Patrick NEVEU

No votes yet.
Please wait...

Vous pourriez aussi aimer Autres posts de l'auteur

1 commentaire

  1. La mémoire | Pearltrees

    […] La mémoire en trois temps. On subdivise la mémoire en mémoire sensorielle, mémoire à court terme et mémoire à long terme. Les souvenirs d’enfance relèvent de la mémoire à long terme, les événements vécus il y a quelques minutes relèvent de la mémoire à court terme. Mais cette classification n’a qu’une valeur théorique, la perception du temps étant par essence subjective. Nos trois mémoires Les informations sont recueillies et maintenues durant une très courte durée – de quelques fractions de seconde à quelques secondes – dans les aires de mémorisation correspondant à chacun des sens (vue, odorat, goût, toucher, ouïe ). Cette mémoire assure l’utilisation immédiate – de quelques secondes à deux minutes des informations perçues par la mémoire sensorielle. […]

    0
    0
    No votes yet.
    Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Prouvez que vous n’êtes pas un robot. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Send this to friend